Âmes jumelles

Complexité du lien et chemin spirituel

Rencontrer son âme jumelle est une épreuve à la fois lumineuse, troublante et perturbante. Elle l’est d’autant plus de par son caractère complexe et encore inconnu. Cette rencontre est éminemment spirituelle, voire ésotérique et l’appréhender avec des grilles de lecture erronées risque de vous laisser dans le désarroi le plus total. Retrouver son âme jumelle est loin d’être romantique et ressemble plus au parcours du héros qu’à un conte de fées. La route est semée d’embûches, d’illusions, de tempêtes à traverser et rien ni personne ne peut y déroger.

Pour être vécu du mieux possible, cette relation doit être embrassée dans son entièreté et être perçue dans toute sa profondeur, sa beauté et son essence spirituelle. Parce que les âmes jumelles sont reliées au niveau de l’âme d’une manière particulière, elles se situent, entre l’humain et le divin.

Les deux personnes « âmes jumelles » qui se croisent sont rarement prêtes à vivre la rencontre sur le plan de l’âme ce qui provoque bien évidemment beaucoup de souffrance. La plupart du temps, les personnes ne comprennent pas ce qui leur arrive et interprètent leurs vécus selon leurs repères humains. Qui plus est, une fois la connexion des âmes faites, les ego des deux personnes vont commencer à émerger avec toutes leurs peurs. Il va s’ensuivre des besoins de posséder l’autre, de le contrôler, de le rejeter ou de le fuir.

Cet amour est tellement fort qu’il vient réveiller les peurs et les blessures de chacun. Aussi, une fois passée l’osmose de la fusion du début où les deux âmes baignent dans le niveau de l’unité, les deux ego vont venir s’interposer pour reprendre le pouvoir et les deux personnes vont alors descendre dans le plan de la dualité.

Cela ne se fait évidemment pas de manière aussi tranchée et il existe bien souvent des allers‑retours perpétuels entre l’âme qui baigne dans un bonheur absolu d’avoir retrouvé « son autre » et l’ego qui est profondément dérangé et menacé par ce lien et va chercher à retrouver sa place coûte que coûte.

En effet, la rencontre de son âme jumelle permet de toucher l’amour le plus beau et le plus absolu, celui finalement que tout le monde recherche. Mais cet amour est un amour inconditionnel c’est‑à‑dire sans attachement, possession, condition ou exigence. Or, quel être humain est prêt à vivre l’amour le plus fou sans vouloir consciemment ou inconsciemment se l’approprier ?

Qui plus est, cet amour est un amour mystique, ésotérique, il est impossible à vivre tant que les êtres sont sur le plan de la dualité. Cependant, les âmes n’attendent pas que les humains aient transcendé leurs ego pour se retrouver. Bien au contraire du reste. Elles s’attirent, se reconnaissent et fusionnent. Les âmes ont fait le vœu de se retrouver et peu importe où en est l’humain. Tout se passe avant l’incarnation, dans la sphère cosmique.

Toujours est‑il qu’une fois la fusion des âmes effectuée, le retour en arrière devient impossible. L’incarnation d’un lien invisible mais énergétiquement très puissant va se produire et il sera alors difficile de s’en délester. Il va alors être demandé aux personnes impliquées dans cette relation un long processus afin de remettre la relation à sa juste place, c’est‑à‑dire spirituelle.

Aucune rencontre et relation d’âmes jumelles n'est semblable à une autre mais il existe néanmoins des similitudes qu’il est important de comprendre lorsque nous sommes embarqués sur ce chemin.

Voici quelques clés essentielles à garder en mémoire

  • La connexion existe d’âme à âme pour l’éternité peu importe ce qui se vit humainement dans cette incarnation. La connexion est éternelle et c’est une réalité énergétique ;
  • La connexion se situe sur le plan de l’unité et non sur le plan de la dualité ;
  • L’amour entre deux âmes jumelles requiert l’ouverture à l’amour inconditionnel, c’est‑à‑dire aimer l’autre indépendamment de ses conditions humaines ;
  • Le principe de séparation des âmes jumelles existe en tant que tel et n’est pas dû à proprement parler aux personnalités humaines ;
  • Se rappeler que l’issue est toujours spirituelle ; les réponses aux questions et les remèdes à la souffrance trouvant également leur source dans la spiritualité.
Complexité du lien chemin spirituel
Haut